L'institut brésilien Butantan (Sao Paulo) a produit un candidat vaccin lyophilisé tétravalent atténué qui vient d'être testé dans un essai randomisé en double insu de phase 2. Les résultats sont publiés dans le Lancet Infectious Diseases.

Ce sont 300 volontaires, d'un âge entre 18 et 59 ans, qui ont participé à l'étude qui s'est déroulée en 2 étapes.

Dans une 1ère étape, 155 personnes (52 %) qui n'avaient jamais fait la dengue ont reçu 2 doses vaccinales (le vaccin à l'essai Butantan-DV, ou le vaccin TV003 de chez Merck) ou un placebo à 6 mois d'intervalle. Dans une 2e étape, 145 personnes (48 %) déjà exposée à la dengue ont reçu une dose vaccinale ou un placebo.

Dans le groupe de 155 personnes (1ère étape), 97 (63 %) des sujets ont reçu le vaccin Butantan-DV, 41 (27 %) le vaccin TV003 et 41 (27 %) un placebo.
Dans le groupe de 145 personnes (2e étape), 113 (78 %) des sujets ont reçu le vaccin Butantan-DV, 3 (2 %) le vaccin TV003 et 29 (20 %) un placebo.

Les 2 vaccins ont produit une réponse immune neutralisante comparable et pas d'effet indésirables grave (un rash a été noté chez 84 % et 76 % des malades.

Un total de 85 participants jamais exposés à la dengue vaccinés par le Butantan-DV ont produit des anticorps protecteurs contre le sérotype 1 (87 %), le sérotype 2 (78 %), le sérotype 3 (76 %), et le sérotype 4 (89 %).

Un total de 101 participants déjà exposés à la dengue vaccinés par le Butantan-DV ont produit des anticorps protecteurs contre le sérotype 1 (81 %), le sérotype 2 (78 %), le sérotype 3 (82 %), et le sérotype 4 (77 %).


Fort de ces bons résultats, le vaccin Butantan-DV va être testé en phase 3.